24 novembre 2017

Le pouvoir des fleurs contre la pollution

Le pouvoir des fleurs contre la pollution
Trois cents sachets de graines ont été distribués en octobre 2016 aux habitants. © Photo d'archives

Le dispositif « Je fleuris ma rue » revient pour une deuxième édition à Montluçon. Le but : lutter contre les mauvaises herbes dans les rues.

 

La ville de Montluçon dans l'Allier met à contribution ses habitants pour la rendre plus belle. Depuis que l’usage des désherbants est interdit dans les espaces publics, les villes rivalisent d’imagination pour désherber malin. Mise en place en octobre dernier et s’inspirant d’un concept qui a pris dans d’autres villes comme Nantes, l’opération « Je fleuris ma rue ! » revient.

Le principe : la mairie distribue des sachets de graines aux Montluçonnais volontaires. Ces derniers ont jusqu’à février pour semer sur leurs parterres, le long de leurs murs et au pied de leurs arbres. Le but est de faire disparaître les mauvaises herbes au profit de giroflées, pavots de Californie, queues de lièvre, limnanthes, lin à fleurs rouges et autres saponaires.

Saison peu propice à la floraison

Chaque sachet de 4 grammes renferme en tout dix-sept plantes annuelles, bisannuelles et vivaces. Il permet de fleurir une longueur d’environ 20 mètres, pour une plantation qui ne dépasse pas 50 centimètres de haut. Ainsi, trois cents sachets ont été distribués en un an. Les pieds d’arbres de la ville et les bâtiments communaux ont aussi bénéficié du semis, sans résultat flagrant pour l’instant. La saison n’a en effet pas été propice à la floraison en terre bourbonnaise. « Il faut voir les résultats sur le long terme, espère Natacha Brzustowicz, du service environnement de la ville. Le tout est de sensibiliser de plus en plus d’habitants à cette cause. »

« Quelques personnes sont déjà venues retirer des graines pour cette nouvelle campagne, détaille Patrick Burmann, directeur du service environnement. Pour l’anecdote j’ai un gendarme écolo qui est venu retirer des graines, et qui veut sensibiliser toute sa caserne. Je me dis que niveau protection de l’environnement, il y a de l'espoir ! »

► Où retirer son sachet de graines ? À la cité administrative de Montluçon, à l’office de tourisme et aux serres municipales sur justificatif de domicile.

Virginie Trin

La Montagne 08/11/2017

Guide de floraison

► Composition du sachet - Chaque sachet contient dix-sept plantes pour semer une longueur d’environ 20 mètres de plantation. Les plantes peuvent atteindre 50 centimètres de haut, pour un fleurissement sur plusieurs mois.

► Préparer le sol - Avant de planter, il faut tout d’abord enlever les mauvaises herbes dans les fissures avec un vieux couteau, en veillant à retirer un maximum de racines. Puis ajouter du terreau pour enrichir la terre. Mélanger ensuite les graines avec du sable pour éviter de semer trop dense. Il suffit enfin de recouvrir les graines d’une petite couche de terreau et d’arroser le sol pour accélérer la germination.

► Entretenir les plantations - Tailler à l’automne à la fin de la floraison pour permettre aux plantes de refleurir l’année suivante, dès avril. Ramasser les fleurs fanées pour favoriser également le renouvellement de la floraison. Ne pas oublier de collecter les graines pour les resemer et/ou les échanger.